Archives mensuelles : novembre 2017

Origami Band

L’Origami Band est un jeune groupe tourangeau créé en 2016 par François Langot, guitariste, avec 5 autres musiciens. Il était invité par Europajazz, pour présenter quelques morceaux de jazz rock de sa composition dans la boutique éphémère des Jacobins du festival So Blues… La musique proposée a alterné une puissance sonore bien soutenue par une base rythmique remarquable et des passages d’une douceur délicate. Le public fut conquis par ces jeunes et talentueux musiciens!

 

Texte et photos © Daniel Margreth.

Sépia

Sépia est un groupe de musiciens, présent depuis quelques années sur les scènes locales où il interprète ses compositions personnelles avec des textes bien écrits, sur des airs de blues et de jazz… parfois teintés de pop.Il se produisait le 11 novembre 2017 dans l’espace éphémère des Jacobins mis en place par Europa Jazz à l’occasion du festival Soblues au Mans…

Texte et photos © Daniel Margreth.

Kokoko!

La musique de Kokoko! est inventive, créative, faîte avec des instruments créés de toutes pièces à partir d’objets de récupération de toutes sortes par des musiciens originaires de Ngwaka en République Démocratique du Congo…
Ils étaient programmés par Superforma aux Saulnières (72000 Le Mans) le 10/11/2017 pour un show haut en couleur, nerveux à souhait, rempli de la fougue de ces jeunes musiciens et de leur plaisir de jouer une musique de leur pays, réinventée mais néanmoins explosive et spontanée!

 

Texte et photos © Daniel Margreth.

 

 

Elle souriait

Le soleil brillait dans ses yeux
Plus fort, plus haut, plus beau, si beau…
Je ne voyais que son éclat
Comme un diamant dans son écrin.

Son reflet dans le miroir d’eau
De la rivière bienveillante
Portait sa beauté naturelle
Doucement d’une rive à l’autre.

Je n’apercevais que les fleurs
multicolores dans les prés
Qui dansaient tout autour de nous
Une farandole émouvante.

Elle souriait, me regardait:
J’étais agrippé par son charme
Qui nous entraînait hardiment
Dans les arcanes de l’amour.

Texte écrit le 9 novembre 2017. Texte et photo © Daniel Margreth.