Destin

La rencontre était improbable
Sous la torpeur illégitime
D’une fin d’été solitaire.

Le temps passait imperturbable
Sans aucune pensée intime
Ni démangeaison libertaire.

Soumis par son renoncement
Blasé, aveugle volontaire,
On pouvait croiser son absence.

Eternel recommencement,
Cette spirale tributaire
Était stérile par essence.

Pourtant un ange libertin
Réveilla d’un frisson sensuel
Cette ivresse longtemps oubliée.

Il ouvrit ses yeux diablotins,
Aperçut l’indécent rituel
Et son destin réconciliés.

Il savait qu’il tendrait les bras,
A la douceur de son regard,
Accomplissant l’œuvre charnelle…

Ecrit le 14 septembre 2017.
Texte et Photo © Daniel Margreth.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s