Elle souriait

Le soleil brillait dans ses yeux
Plus fort, plus haut, plus beau, si beau…
Je ne voyais que son éclat
Comme un diamant dans son écrin.

Son reflet dans le miroir d’eau
De la rivière bienveillante
Portait sa beauté naturelle
Doucement d’une rive à l’autre.

Je n’apercevais que les fleurs
multicolores dans les prés
Qui dansaient tout autour de nous
Une farandole émouvante.

Elle souriait, me regardait:
J’étais agrippé par son charme
Qui nous entraînait hardiment
Dans les arcanes de l’amour.

Texte écrit le 9 novembre 2017. Texte et photo © Daniel Margreth. 

4 réflexions au sujet de « Elle souriait »

    1. Je suis du Mans effectivement… J’en suis parti après mes études et j’y suis revenu depuis quelques mois après une absence de 45 ans!
      Nous partageons donc les mêmes passions, photo et poésie…
      Merci de ton passage!

      J'aime

      1. Oui et Le Mans aussi, mes parents ont d’abord habité Coulaines, puis Arnage puis enfin Moncé en Belin. Ils sont tous deux disparus maintenant mais mon frère est à la Chapelle Saint-Aubin

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s