Le vrai résultat des Européennes…

Les résultats des élections européennes sont publiées et les médias nous parlent de la victoire du Rassemblement National, de la légère défaite de La République En Marche, de la dégringolade de Les Républicains et de la surprenante progression d’Europe Ecologie Les Verts… Je vous propose d’y regarder de plus près.

Tout d’abord la participation a été de 50,12% soit une hausse de 7,69 % par rapport à 2014. Cela reste une faible participation: la moité seulement du corps électoral, malgré une hausse de la participation significative d’un léger regain d’intérêt …
Le nombre de votants a été de 23 730 716 pour un nombre d’inscrits sur les listes électorales de 47 345 299 (au lieu de 19 747 893 votants pour un nombre d’inscrits sur les listes électorales de 46 544 712 en 2014)…
Cela représente environ 4 millions de votes en plus dans les urnes du fait de la conjugaison de la progression du nombre d’inscrit et de la plus grande participation.

L’extrême droite…

La liste du Rassemblement National a obtenu 23,33% des suffrages exprimés alors qu’en 2014 Le Front National avait obtenu 24,86% des suffrages exprimés.
C’est-à-dire en baisse de 1,53%…
La liste « Debout La France et CNIP » a obtenu 3,51% alors qu’en 2014 « Debout la République » avait obtenu 3,82% et
La liste« Ensemble Patriote et gilets jaunes » a obtenu 0,65% alors qu’en 2014 la liste « Patriote » était dans le Front National.
C’est-à-dire que l’extrême droite (27,13%) subit globalement une légère baisse de 1,19%…

La « vieille » Droite…

La liste Les Républicains a obtenu 8,48% des suffrages exprimés alors qu’ en 2014 la liste de l’UMP avait obtenu 20,81%.
La liste de l’UDI a obtenu 2,50% alors qu’en 2014 elle avait obtenu 9,94%.
C’est à dire que la « vieille » droite (10,98%) subit globalement une baisse de 19,77%…

La « nouvelle » Droite libérale…

La liste La République en Marche a obtenu 22,41% des suffrages exprimés alors qu’elle n’existait pas en 2014…

Les Ecologistes…

La liste EELV a obtenu 13,48% des suffrages exprimés alors qu’elle avait obtenu 8.95% en 2014,
La liste du Parti Animaliste a obtenu 2,17% alors qu’elle n’existait pas en 2014.
La liste Urgence Ecologie a obtenu 1,82% alors qu’elle n’existait pas en 2014.
Par contre en 2014, la liste Alliance Ecologiste Indépendante avait obtenu 1,12% et la liste CAP21 avait obtenu 0,67%.
C’est-à-dire que les Ecologistes ( 17,47%) ont progressé de 6,73%…

La Gauche…

La liste de La France Insoumise a obtenu 6,31% alors qu’en 2014 la liste Front de Gauche avait obtenu 6,61% et la liste Nouvelle Donne 2,90%.
La liste du Parti Socialiste a obtenu 6,19% alors qu’en 2014 elle avait obtenu 13,98%.
La liste Génération’s a obtenu 3,27% alors qu’elle n’existait pas en 2014.
La liste du PCF a obtenu 2,49% alors qu’elle était dans le Front de Gauche en 2014.
C’est-à-dire que la gauche (18,26%) subit une baisse de 5,23%.

Il reste des listes marginales:
l’UPR a obtenu 1,17% (0,41%en 2014)
Lutte Ouvrière a obtenu 0,78% (1,17% en 2014)
et plein de petites listes ayant obtenu moins de 0,5%…

En guise de conclusion…

Les grands titres de la presse télévisée et des grands quotidiens nationaux sont assez éloignés de la réalité: ils essayent de nous faire croire que le match s’est joué, et se jouera à l’avenir, entre le RN et LREM parce qu’ils sont entre les mains de puissants industriels qui ont encore besoin de Macron pour détruire les acquis sociaux et ainsi s’emparer enfin des recettes sociales pour augmenter encore et encore leurs dividendes aux détriments des salariés et des laissés pour compte (chômeurs, handicapés et autres bénéficiant d’aides sociales…).
Il leur faut, pour arriver ce stade de régression sociale, faire une diversion médiatique afin que ceux qui subiront cette attaque n’aient pas l’envie de voter de nouveau à gauche mais se concentrent sur le seul duel RN/LREM.

Les anciens rapports de force n’ont globalement pas trop changé même si un certain reclassement s’est opéré pour faire la place à LREM en mordant sur l’aile sociale des Républicains, largement aidée par le positionnement ultra droite de Wauquiez, et en mordant sur l’aile libérale du PS, largement inspirée par la politique libérale de Hollande.
La gauche et les écologistes représentent ensemble un peu plus de 35% des voix, la vieille droite et la droite libérale ensemble un peu plus de 33% et l’extrême droite un peu plus de 27%… Tout n’est donc pas joué d’avance…

Reste le positionnement des Ecologistes… La position de Yannick Jadot n’a pas toujours été claire et la capacité de certains membres de ce mouvement, dans le passé, a sacrifié leurs idées sur l’autel du réalisme ou des alliances peut laisser perplexe sur l’évolution à venir.

En tout état de cause, il est grand temps que les vieilles habitudes des dirigeants de la gauche pour des accords sur « tout mon programme ou rien » dans les rapports entre eux cessent au profit d’une véritable envie de faire front commun afin de stopper la machine infernale de régression sociale qu’est La République En Marche et espérer régler de façon équitable le problème urgent du changement climatique.

Chronique Copyright Daniel Margreth.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s