Le cimetière de Morne-à-l’Eau

C’est l’un des cimetières les plus visités en Guadeloupe. Il est impressionnant avec ses 1800 tombes avec leurs motifs de carrelages en damier noir et blanc (parfois en rose ou bleu) qui ornent la majorité des sépultures, donnant à l’ensemble des airs de grand échiquier. L’immense majorité des caveaux sont construits en ciment revêtu en carrelage de faïence. Beaucoup de tombes ressemblent à de petites maisons, avec pour certaines des toits en pente comme les cases créoles.

La plus ancienne sépulture semble dater de 1847 (vingt ans après la fondation de la commune) et appartenait sans doute à des Békés. À cette époque, la majorité des morts étaient enterrés sur les plantations, et seuls les plus riches avaient les moyens de s’offrir une belle sépulture. Même dans les cimetières, on ne mélangeait pas les maîtres et les esclaves.

Aujourd’hui, toutes les couches de la société sont représentées, de la famille de planteurs békés au plus modeste des agriculteurs.

Chaque année, le 2 novembre, fête des morts, les tombes sont fleuries et décorées de nombreuses bougies qui illuminent tout le cimetière.

Morne-à-l’Eau. Le 14 mars 2019. Copyright Daniel Margreth.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s