L'AG des retraités Renault CGT du Mans.

8 février 2020.

Cette assemblée générale des syndiqués est un moment traditionnel chaque année pour faire le bilan de l’année passée, pour marquer le démarrage d’une nouvelle année et le renouvellement des cartes des adhérents. Mais cette année, elle se situe dans un moment décisif pour l’avenir de notre système de retraite…

Un hommage a été rendu aux camarades disparus en 2019.

Après la présentation du rapport d’activités de la section syndicale pour 2019, le bilan financier projeté a été validé par l’AG.

Ensuite le débat sur la situation sociale et politique a été riche. Depuis le 5 décembre 2019, un large mouvement intersyndical et interprofessionnel se déroule face à un gouvernement qui remet en cause notre système par répartition et solidaire pour le remplacer par un système qui baissera les montants des pensions et fera la part belle aux assurances et aux fonds de pension…

Bon nombre de présents, sur une bonne centaine de militants, se sont exprimés pour expliquer le désastre qu’annonçait le projet de réforme: « les pensions vont baisser de façon importante », « c’est la plus grande remise en cause des acquis du Conseil National de la Résistance depuis 1945 », « Malgré notre âge, nous devons participer encore plus aux manifestations et par exemple distribuer des tracts dans nos quartiers et sur les marchés », « Il faut être plus offensif sur nos propositions »… Loin de baisser les bras, les anciens actifs présents sont très offensifs et manifestent ainsi leur soutien au mouvement.

Didier Jousse (UD CGT Sarthe) a présenté les diverses actions de la semaine prochaine afin de maintenir la pression en attendant le prochain temps fort de grève et de manifestation du 20 février 2020.

Des médailles ont été remises aux syndiqués qui ont 30, 40 et même 50 ans de fidélité à la CGT pour 2 d’entre-eux! Ils ont été chaleureusement applaudis.

La matinée s’est terminée par un vin d’honneur et s’est prolongée par un repas fraternel. L’après-midi, la projection du film « En guerre » avec Vincent Lindon, retraçant la bataille syndicale des ouvriers dans une usine où les patrons malgré des bénéfices records décident de la fermeture totale du site, a replongé les présents dans les souvenirs et aussi les réalités actuelles ainsi que dans l’esprit de lutte…

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s