L’instant assassin

31 mars 2020.

Elle monte doucement
la sale petite musique
celle des temps outragés
qui pleurent en silence.

Il se répand doucement
le sale virus invisible
des maladies intérieures
qui nous traquent tous.

Certains l’ont déjà croisé
ils sont vieux et silencieux
d’un silence revenu de loin
comme d’un passé de terreur.

Mais qui peut comprendre
dans cet instant confiné
que la vie s’en va ailleurs
où elle pourra s’éteindre.

Personne ne sait le lendemain
il est beaucoup trop loin
Seul compte l’instant présent
l’instant confiné et assassin.

Texte Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s