Vrac

20 novembre 2020.

Tout est mélangé dans ma mémoire
c’est une pagaille étrangère et sombre.

Il n’y a pas la sensation de colère
que la sourde impression de vide
au fond d’un couloir dématérialisé.

La palanquée de bois enchevêtrée
se tortille de l’absence du plaisir
comme les idées jetées en vrac
sur les débris noircis de la pensée
dans le feu de la tristesse de l’instant.


Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s