Le chemin

03 décembre 2020.

Le soleil éclaire nos pas hésitants

sur le chemin plein de feuilles jaunies

entre les haies aux branches verdies

nul ne sait si la trace dure longtemps.

Ne pas perdre la vue dans le ciel bleu

sur les méandres sans limite du temps

comme dans notre destin intermittent

et vouloir toujours braver le couvre-feu.

Il ne faut pas s’arrêter à la vue du bout

et s’aventurer sur les terres inconnues

où les feuilles vierges se vouent aux nues

malgré la peur et parfois le vent debout.

Ainsi quittons les chemins trop tracés

pour aller goûter ensemble le sucré

celui des jours heureux et désespérés

sur la trace des amants émerveillés.

Nul besoin d’avoir une destination

l’usure de nos chaussures sur le roc

et la couleur de sentiments ad hoc

dessinent le chemin de notre vibration.

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s