7-L’appartement

27 janvier 2021.

Présentation :
« Franck, je l’avais rencontré pour la première fois à Paris au début de l’été 72. La vie de Franck était remplie de souvenirs parfois enfouis à jamais dans les méandres de sa mémoire alors que d’autres étaient présents en permanence, presqu’obsessionnels. Il m’en parlait pour reconstruire un passé qui tentait de lui échapper. Du moins c’est ce que je croyais. »

Le narrateur vous entraîne « Dans le désordre » de ces souvenirs tels qu’il les a recueillis.

Dans le désordre / 7-L’appartement.

Bien sûr, je parlais à Franck de ma recherche de logement quelques jours plus tard à l’occasion d’une sortie. Il me proposait de m’aider à le trouver : il avait du temps disponible la journée alors que je travaillais. C’est avec plaisir que j’acceptais son aide. Nous avons regardé sur un plan les quartiers, les lignes de métro et de bus pour ne pas perdre trop de temps dans les transports : finalement nous avons convenu de circonscrire nos recherches dans un périmètre entre Gambetta, Belleville, République et Nation ce qui permettrait de me rendre facilement au Père Lachaise, donc tout près de mon travail.

Franck se mettait donc à visiter toutes les agences immobilières de la zone définie et à voir ses contacts étudiants qui partaient de Paris à cause de l’abandon, ou de la fin, de leurs études en faculté et me remettait une liste des disponibilités chaque week-end. Je m’apercevais rapidement que les loyers demandés pour des logements vides étaient assez élevés d’autant qu’il fallait en plus les meubler… Le temps passait très vite, je n’avais toujours pas trouvé où me loger et Solange allait reprendre possession de son 2 pièces fin septembre normalement… Après discussions, je demandais à Franck de réorienter ses recherches vers un studio meublé. C’était à ce moment qu’il m’avait dit, qu’au 1er octobre au plus tard, son meublé serait disponible car il allait vivre avec Sylviane et qu’il n’avait pas encore prévenu le propriétaire ! Une visite s’imposait donc pour découvrir ce logement, le rendez-vous était pris pour le samedi après-midi suivant : il viendrait me prendre et m’emmener sur place.

Son studio meublé se trouvait presque en bas de la rue des Couronnes non loin du Parc de Belleville, au deuxième étage sur rue. Le quartier était vivant et habité par toutes sortes de personnes d’origines diverses dont certaines tenaient des petits commerces du quotidien ou des restaurants. On se croyait dans une ville du sud de la France avec les couleurs chatoyantes, le verbe haut et des accents divers. Le studio m’a plu immédiatement malgré le bazar qui y régnait mais qui devait partir en même temps que Franck… Ce n’était pas le grand luxe mais il était fonctionnel et meublé : une assez grande chambre/salon avec un canapé lit et une armoire, une petite cuisine équipée, une douche et enfin un WC sur le palier. Le chauffage était assuré par un poêle à gaz. Le loyer était tout aussi modeste et d’après Franck, le propriétaire assez cool.

Tout se déroulait comme prévu lors de la rencontre avec le propriétaire grâce à Franck qui m’accompagnait. Cela faisait 3 ans que Franck était son locataire et cela lui donnait confiance d’autant que l’agence qui s’occupait de la gestion de ses biens, plusieurs appartements dans le quartier, était celle où travaillait Sylviane et qu’il savait, par elle et depuis quelques mois, qu’ils envisageaient de vivre en couple…

Je pensais tout de même, encore une fois, que les évènements se succédaient avec une incroyable facilité et qu’une bonne étoile devait veiller sur moi depuis que j’avais rencontré Franck… Avec lui tout semblait simple et je goûtais le plaisir du temps qui passait sans arrières pensées, tout heureux de pouvoir m’émanciper progressivement de ma vie familiale antérieure qui m’était devenu peu à peu tellement insupportable. Les jours heureux étaient forcément devant moi.

A suivre…

Texte et photo Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s