Les lèvres douces

25 mars 2022.

Le soleil embrassait le ciel bleu
des lèvres douces sur les miennes
dans ce souvenir d’un moment passé
tout se mêlait comme le ciel et la mer.

Il n’y avait plus la peur, plus la retenue
il n’y avait plus que l’instant présent
celui où le doute n’est plus permis
où le ciel et la mer ne font plus qu’un
sa chaleur au contact de la mienne
les caresses incessantes du soleil
le soleil brulant entrait dans nos vies
comme par effraction ce jour béni
le soleil bousculait nos habitudes
les lèvres embrassaient le ciel bleu
elles s’égaraient sur tout le corps
comme le soleil parcourait la mer
avec une gourmandise sans gêne
le soleil brulant entrait dans nos vies
d’un simple regard de connivence
l’évidence naturelle d’un échange
nous ne pouvions pas le contrôler
ici c’était Cupidon qui manœuvrait
les lèvres douces sur les miennes
les caresses des mains composaient
lentement sur la peau de nos corps
une musique sacrée pleine de plaisir.

Texte copyright Daniel Margreth.


Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s