Mon chemin s’éternise

07 août 2022.

Je n’en vois pas la fin
pourtant je l’imagine
comme un rond dans l’eau
mon chemin s’éternise
bloqué par le muret
sous le tapis de mousse
nul ne peut s’échapper
mon chemin s’éternise
mes yeux longtemps sans larmes
maintenant aveuglés
regard sans perspective
mon chemin s’éternise
carnage sans raison
imposture stupide
rebelle d’opéra
mon chemin s’éternise
pas à pas nostalgique
traversée incrédule
d’un monde impossible
mon chemin s’éternise
je marche devant moi
sans voie et solitaire
au gré de mes humeurs
mon chemin s’éternise
j’écris j’écris j’écris
comme un clown au nez rouge
je crie je crie je crie
sans bruit et sans espoir.

Texte copyright Daniel Margreth.




Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s