La terre craque

A chaque pas, la terre craque
Ainsi depuis la nuit des temps.
Toute agitation dionysiaque
Nous assassine à contre-temps.

Nous marchons pourtant dans ce cloaque
Toujours dans l’espoir d’un printemps.
Malgré ce destin démoniaque
Nos pas valsent à quatre-temps!

Nos larmes remplissent de flaques
Le chemin depuis si longtemps
Que nos cœurs broyés se détraquent.
La vie n’est pas un passe-temps.

La peur obscure est une arnaque
Qui nous pousse à vivre à mi-temps.
Je ferai front en contre-attaque,
Je veux pouvoir t’aimer à temps!

Ecrit le 5 mai 2017. Photo et texte © Daniel Margeth.

Une réflexion au sujet de « La terre craque »

  1. L’amour ne devrait pas avoir à attendre quoique… La passion est cette fulgurance qui nous animé tandis que l’amour celui qui nous fait nous aimerions est planté au plus profond de nous.
    Excellent week-end Daniel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s