Mes siestes TERIAKI 2019

Quelle bonne idée que ces siestes musicales dédiées à la musique électro et même au delà à la musique actuelle, entièrement gratuites et dans le cadre magnifique de l’Abbaye Royale de l’Epau! Le public l’a bien compris et vient de plus en plus nombreux s’allonger dans les transat et sur la pelouse pour passer un bon moment à écouter la superbe programmation cette année encore…

Voici donc mes choix musicaux et photographiques pour cette année…

Tout commence samedi par LOÂZO (Electro) dans le cloître où Romain Loiseau nous a présenté son set électro teinté de rythme, un excellent début de sieste!

Ensuite direction l’Abbatiale pour se délecter tout en douceur avec « An Hour For Piano » par Samuel Boré. Une oeuvre minimaliste de Tom Johnson pour méditer tranquillement où le son du piano a traversé un silence monacal quasi mystique…

Retour dans le cloître pour se réveiller un peu avec Société Étrange (Apocalypse Kraut) qui nous a proposé sa transe étrange et sombre …

Ensuite BEGAYER (Transe Folklorique). Ce groupe a construit un folklore musical métissant des influences auvergnates, de blues Touareg, de noise acoustique avec des instruments bricolés… Sidérant!

Puis la nuit venue, POW! (Synth Punk) groupe venu de San Francisco, nous a joué un rock punk synthétique survolté totalement inédit.

Dimanche après-midi, Thomas Le Corre (Guitares) nous réveille doucement avec sa musique ciselée et géniale. Un moment fort agréable grâce à la virtuosité du musicien et à la beauté de ses compositions.

Un petit déplacement dans le parc de l’Abbaye et nous avons retrouvé Helio Polar Thing (Electronic Post Rock). Electronique et guitare, voilà les deux instruments de Damien Skoracki pour faire une musique post-rock teintée de musique électro, de rythme volcanique… Un moment particulier et inspiré!

Retour à l’intérieur du bâtiment pour Hypoglycémie (Performance). Les deux musiciens nous propose une musique de type noise expérimentale.

Nous nous sommes déplacés ensuite sous les arbres du parc de l’Abbaye pour écouter le grand Troy Von Balthazar (Folk Fascinante) et sa musique habitée, génialement simple et sensible… Un grand moment de mélancolie a envahi le parc!

Et voilà que la fin d’après-midi arrive dans le parc avec Sourdurent (Transe du Massif Central) … Ce groupe de quatre musiciens revisite totalement les chants et musiques folkloriques en leurs donnant une sonorité nouvelle grâce à l’électronique et à leur inventivité …

Les siestes se terminent donc sur un franc succès, le public ayant envahi le parc de l’Abbaye de l’Epau une fois encore. Je ne peux pas terminer ce reportage sans vous proposez quelques photos de siestes glanées ici ou là durant ces deux jours!

Abbaye de l’Epau. Le Mans. Les 31 août et 01 septembre 2019.
Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s