Paroles de… cheminots en grève

Ce matin 13 décembre se tenait l’AG des cheminots au Mans en présence de très nombreux grévistes à l’appel des syndicats CGT, Sud Rail et CFDT. L’ambiance était chaleureuse autour des crêpes et du café disponibles mais aussi grave après les annonces d’Edouard Philippe de mercredi et après déjà 8 jours de grève.
« Jour et Nuit » vous dit tout.

L’AG a commencé par une déclaration de la section CGT pour faire le point avec le recul nécessaire sur la déclaration du Premier Ministre:

« Comment ne pas céder à la colère, près de 48h après les annonces […] Comment ne pas réagir après avoir minutieusement étudier, décrypter, analyser les propos du Premier Ministre?« 
« Toutes les générations vont y perdre. »
 » Les générations les plus jeunes […] subiront les reculs induits par le nouveau système à point. Il faut comprendre que le maintien de leur niveau de vie ne sera plus garanti.« 

Les cheminots « contractuels » qui sont nés avant 1975, les agents au statut nés avant 1980 et les ADC nés avant 1985 éviteraient le nouveau système de retraite mais « tous les autres basculeront au régime universel à points. »
« Le gouvernement n’hésite pas à tenter la division des salariés au sein même de la SNCF mais aussi au dehors. »

Lors de la table ronde d’hier « le DRH a tenté de faire le service après-vente du discours du Premier Ministre » et n’a pas voulu discuter des autres problèmes dans l’entreprise.
« L’ensemble des organisations syndicales a quitté la réunion. […] Agissons tous ensemble pour lui envoyer un message clair : nous exigeons le retrait de la retraite par points, l’élargissement de notre régime spécial à la branche et des réponses à toutes nos revendications« 

Sud Rail et la CFDT ont pris la parole rapidement pour affirmer leur accord global avec la déclaration de la CGT.

Ensuite les grévistes ont été nombreux à s’exprimer pendant plus d’une heure… En voici quelques extraits :

« Il faut mobiliser les non-roulants et ne pas laisser le poids de la grève aux roulants »
« Il faut gagner le privé aussi »
« Le conflit se construit jour après jour »
« Le 17, la manifestation doit être aussi massive que celle du 5 »
« Déjà 8 jours de grève, c’est dur pour les finances, j’aimerai mieux faire grève uniquement les jours importants comme le 5 et le 17 »
« Je comprends les difficultés financières de certains, chacun fait comme il peut, mais je suis pour la grève en continue »
« Sans aucun blocage, les grévistes sont plus nombreux au bout d’une semaine de grève qu’en 1995 »
« Si on s’arrête maintenant, mardi 17 on ne sera pas mobilisé »
« Il ne faut pas casser la dynamique actuelle, c’est maintenant qu’il faut aller chercher les autres »
« Il faut garder un peu de jus pour la suite »
« Il faut rester solidaire et ne pas gamberger sur son cas personnel, pour une fois que les syndicats sont unanimes de la base au sommet, il faut y aller »
« Le principal but de la réforme c’est de mettre la main sur le magot des cotisations de retraite »
« On ne peut pas couper la grève en tranche, cela serait un mauvais signal »
« Il faut penser aux conséquences de la réforme sur nos retraites et celles de nos enfants, on ne peut pas perdre »
« Cela fait 15 ans que je fais toutes les grèves, on a toujours perdu, c’est la première fois que je vois une AG au bout de 8 jours de grève où on est si nombreux, cette fois je ne veux pas perdre, il faut continuer jusqu’à la victoire »
« Le gouvernement nous déclare la guerre, on ne peut pas faire de trêve, il faut se battre et convaincre les collègues. On ne va pas déserter »
« Pourquoi les directions syndicales n’ont pas encore réussi à mettre en place un mouvement unitaire et une grève générale »
« C’est à nous de convaincre, convaincre, convaincre encore, c’est pas les UD qui décident »

Une proposition pour reconduire la grève jusqu’à lundi 16 a été mise au voix, elle a été adoptée à l’unanimité.

Ensuite il a été rappelé les rendez-vous de l’intersyndicale du Mans :

– rendez-vous à 10h samedi 14 décembre place des Comtes du Maine, rassemblement pour préparer la grande manifestation du 17

– rendez-vous à 13h30 mardi 17 décembre au marché de Pontlieue, pour la grande manifestation « Mardi noir, de monde »

Chronique Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Une réflexion au sujet de « Paroles de… cheminots en grève »

  1. Bravo les camarades cheminots. Votre courage est exemplaire pour la lutte. Salutations chaleureuses et fraternelles.
    Ensemble nous allons gagner!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s