Adieu 2019. Vive 2020 en grève.

31 décembre 2019.

27 jours de grève depuis le 5 décembre contre la réforme des retraites à points du Président Macron et toujours des manifestations et des rassemblements pour montrer la résistance des grévistes et leur détermination à obtenir satisfaction. Décidément, cette fin d’année 2019 n’est pas comme les autres et le début de 2020 non plus!

Encore une fois, dans le brouillard givrant de cette matinée hivernale, la dernière de 2019, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblées sur le parvis nord de la gare du Mans.
La détermination était palpable et dans toutes les conversations : « on ne peut plus reculer », « on ne peut pas laisser à nos enfants et petits enfants une situation désastreuse », « il faut que tout le monde comprenne que c’est le moment de tous entrer dans la grève »,  » il ne faut pas laisser le gouvernement nous diviser », « on n’a pas fait grève presqu’un mois pour nous arrêter maintenant ».

Des enseignantes de la FSU ont pris la parole: « le salaire d’un professeur des écoles au bout de 20 ans est de 2000 € net par mois, c’est inférieur de 35% au salaire moyen des enseignants dans 11 pays européens comparable à la France », « comment croire qu’ils augmenteront les professeurs de plusieurs centaines d’euros alors qu’ils refusent de titulariser les contractuels qui accompagnent les enfants handicapés, qu’ils refusent de les former et de les payer décemment? ». La défiance des enseignants face à leur ministre n’est pas muette…

Le prochain rendez-vous des manifestants, c’est samedi 4 janvier à 14h00 devant la Maison des Syndicats rue d’Arcole au Mans…

Ci-dessous une vidéo TVMaine Sarthe:

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

3 réflexions au sujet de « Adieu 2019. Vive 2020 en grève. »

  1. Les muscles n’y suffiront pas, il faut élargir le mouvement !

    En dépit de l’esprit guerrier qui prévaut parmi les grévistes de la RATP, de la SNCF et de certains enseignants et autres (raffineries…), nous allons vite nous retrouver dans la même configuration que le mouvement des cheminots en 2018 et même le mouvement des Gilets jaunes.

    Á savoir une radicalisation interne, mais un rétrécissement du nombre de courageux…

    Lorsque la CFDT et l’UNSA vont appeler à la reprise, Macron jouera ensuite à fond le pourrissement, notamment afin de frapper le peu de résistance syndicale qui existe encore à travers particulièrement la CGT…

    Il faut par conséquent anticiper stratégiquement ce qui se profile !

    Pour cela, AG des grévistes, GJ, partis, syndicats, associations, tout ce que compte le pays de sympathisants organisés doivent prendre l’initiative commune d’un APPEL NATIONAL à créer des COMITÉS de SOUTIEN LOCAUX en soutien à la grève.

    L’objectif est de mettre en mouvement la partie de la population encore consciente susceptible d’aider ceux qui font la grève (distribution de tracts, blocage, prise de contact avec les salariés dans les boîtes privées, caisse de solidarité, actions coups de poing,…), d’aider à son élargissement et de créer un climat qui leur soit favorable.

    Un code de bonne conduite devrait obliger tous les participants AUX COMITÉS de SOUTIEN à mettre de côté leur appartenance partisane (leur sigle) pour faire prévaloir l’intérêt commun.

    Vite, vite, vite : 26e jour de grève !

    Le temps presse, il n’est que temps de prendre les initiatives pour créer de vrais réseaux locaux de soutien !

    Ce vaste réseau local à mettre en place est différent de ce que l’on appelle « Comité de lutte » ou « Comité de grève », qui correspond davantage aux noyaux des militants de la cause.

    Il nous faut ré-élargir plus encore !

    FORCE Á TOUTES ET TOUS, EN PARTICULIER AUX GRÉVISTES !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s