La mer est calme

5 février 2020.

La mer d’huile est devant mes yeux.
Le souffle matinal caresse à peine
Ma peau rugueuse et mon crâne soyeux
De vieux baroudeur indigène.
L’embarcation accrochée au ponton
Ne m’emmènera sur aucun rivage
D’un rêve innocent et illusoire
Malgré mes yeux fixant l’horizon.
Le clapotis infini de l’eau résonne
Au fond de mon cœur usé et pensif
Comme un reflet du désespoir noyé
Dans l’amertume de mon regard perdu.

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Une réflexion au sujet de « La mer est calme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s