Les verrières

23 mai 2020.

Les couleurs pleines de finesses
dessinent les verrières colorées
où le fil de ma pensée se tire
à tire d’aile sur la toile blafarde
comme mon cœur sans je t’aime
dans un ciel bleu d’espérance
fuyant les écheveaux infinis
où se perd seule ma conscience

Les dieux se moquent
de ma fugue temporelle
et de mes pas sans trace
je dévale la vie disparue
sur les pavés désaccordés
comme je divague en vain
dans cette cité disparue
tout est fini ainsi soit-il

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.


Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Reportages, Chroniques, Art et Culture.

2 réflexions au sujet de « Les verrières »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s