Arjowiggins: encore une chance?

25 mai 2020.

A 4 jours de la date butoir fixée par le mandataire judiciaire pour proposer un projet de reprise, une cinquantaine de personnes, dont des élus, se sont rassemblés devant la préfecture autour de Nadia Mattia, présidente de l’association « Action citoyenne pour l’intérêt général », afin de demander au Préfet une prolongation du délai en tenant compte de la situation de crise sanitaire: « Nous lui demandons de faire remonter nos remarques à Emmanuel Macron. Et nous sommes prêts à mener, s’il le faut, de multiples initiatives d’ici à vendredi pour nous faire entendre. Notre projet de relancer l’activité papetière à Bessé est sérieux. Le papier a un avenir, et nous avons une usine, des marchés, des gens capables d’investir. Alors, laissez-nous une chance.« 
Une délégation a été reçue par Patrick Dallennes, Préfet de la Sarthe.

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s