Lettres de feu

11 juin 2020.

L’attirance des flammes est toujours présente

dans ma tête bousculée d’écritures invisibles

c’est ici et là comme une folie indescriptible

pour effacer l’innommable destinée matinale

qui veut imposer sa réalité ubuesque et pitoyable

je sens bien que son terme arrive à grand pas

mais je ne peux croire en ce funeste moment

alors je dessine de tremblotantes lettres de feu

comme un vieux jongleur du théâtre des ombres

la fatigue aidant mon corps las s’affaisse

ma vision sera bientôt au niveau du sol.

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s