Château d’Azay-le-Rideau

11 août 2020.

Le château d’Azay-le-Rideau se situe dans la commune du même nom à environ 30km au Sud-Ouest de Tours en direction de Chinon. Il a été construit au début du XVI ème siècle sur les ruines d’une forteresse moyenâgeuse du XII ème siècle et a été constamment modifié par ses différents propriétaires jusqu’en 1905 où l’Etat l’acquiert totalement vide suite à la ruine de ces derniers…
Aujourd’hui, le château est un joyau totalement rénové dans l’esprit de la première Renaissance française et remeublé dans l’esprit du XIX ème siècle.

Un mobilier remarquable

La « Chambre Renaissance » : son lit néo-renaissance à quenouilles du XIX ème siècle est posé sur une estrade en bois pour l’isoler du froid. Les murs sont recouverts de nattes de jonc pour la même raison.

La « Chambre du Roi » où Louis XIII passa deux nuits en 1619 est meublée avec un petit cabinet en poirier noirci et ses tiroirs décorés de plaques d’ivoire et d’os, les murs sont recouverts de tapisseries du XVII ème siècle. Juste à côté, son « Antichambre » où patientaient les personnes que le châtelain devait recevoir.

La « Grande Salle » accueillait les festins et les bals de la Renaissance. Elle possède une monumentale cheminée, du mobilier et des tapisseries.

Le « Salon Biencourt » était la pièce d’apparat des marquis de Biencourt. Il y règne une ambiance feutrée invitant au délassement au milieu de textiles raffinés et du mobilier de qualité. La « Salle de billard« , juste contiguë, est consacrée à la détente et complète le salon.

La « Dépense« , ou garde-manger, servait à entreposer la vaisselle et le linge du quotidien ainsi que les denrées alimentaires. La « Cuisine » mitoyenne vient compléter les offices du château. Elle a été remaniée au XIX ème siècle par la surélévation du sol d’un peu plus d’un mètre.

La « Salle à manger » est dressée suivant l’usage du XIX ème siècle, un « Passage » datant du XVI ème siècle permettait la liaison entre la cour d’honneur et les jardins aujourd’hui remplacés par le miroir d’eau, et le « Salon-bibliothèque« , aménagé suivant l’inventaire du mobilier de 1854, donne une atmosphère intime et feutrée.

Un château Renaissance

Sa construction débute sur les ruines de la forteresse moyenâgeuse en 1518 par Gilles Berthelot, trésorier du roi de France François Ier. Ce dernier confisque l’édifice inachevé en 1528 et l’offre en 1535 à Antoine Poton de Raffin, capitaine de ses gardes du corps. Il reste inhabité jusqu’en 1547.
De succession en succession, le château subit quelques modifications mais surtout se dégrade peu à peu jusqu’à la Révolution française et est finalement abandonné…
En 1791 le château est acheté par le marquis Charles de Biencourt, député de la Noblesse aux Etats Généraux de 1789 puis à la Constituante.La famille de Biencourt qui conserve le château jusqu’à la fin du XIX ème siècle, le rénove et lui donne son aspect actuel.

Finalement, l’Etat devient, le 11 août 1905, propriétaire du château alors totalement vide et décide de lui redonner l’éclat de la Renaissance française et les influences italiennes et flamandes.

Texte et photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s