Sans horizon

18 mars 2021.

Je cherche l’horizon des yeux

et je ne vois plus qu’une forêt

tellement dense et impénétrable

que ma vision reste en surface.

Telle est la vie déstructurée

que je mène depuis un an

une vie limitée d’interdiction

que j’ai fini par accepter.

Le désastre s’est installé en silence

j’ai accepté de vivre avec.

La sidération a muselé la résistance

j’en suis encore prisonnier.

Je cherche toujours des ressources

pour enfin surmonter la torpeur

qui m’envahit en permanence

et m’entraîne dans la nuit infinie.

Je hais cette situation absurde

entre jours gris et nuit noires

de nuances maussades sans fin

qui détraque lentement ma vie.

Photos Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Une réflexion au sujet de « Sans horizon »

  1. Partir ….mais la solution reste éphémère…tant que l’on n’a pas trouvé…son port d’attache ce lieu qui nous incite a ne pas fuir

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s