Grève du 5 décembre: tous ensemble.

4 décembre 2019.

Le pouvoir et les médias ont pourtant tout mis en oeuvre pour faire croire que l’appel à la grève du 5 décembre était le fait des salariés nantis et bénéficiaires des régimes spéciaux… Malgré le tapage médiatique, les salariés ont compris que cette réforme, sous prétexte d’unifier les 43 régimes différents de retraite, est une énorme machine à régression sociale comme ils n’en avaient pas vu depuis longtemps.

Les médias n’ont pourtant pas cessé, aujourd’hui encore, de rappeler les « avantages » des régimes spéciaux en oubliant de rendre compte des « obligations » particulières de ces régimes et des conditions de travail souvent très astreignant…

Ce qu’il faut, c’est le système par annuité avec les mêmes avantages pour le privé que ceux des régimes spéciaux à contrainte égale!

Ils ont également insisté sur les aspects positifs pour les petites retraites qui seraient à minima de 1000 euros notamment pour les femmes qui ont souvent des carrières incomplètes en oubliant de dire là aussi que dans le rapport Delevoye ce nouveau minima n’est garanti que « pour les carrières complètes » autant dire qu’il n’y aura aucun avantage pour les femmes et même cela sera pire: actuellement le calcul de la pension se fait sur la base de la moyenne annuelle des 25 meilleures années dans le privé alors que le calcul se ferait dorénavant sur la base de la moyenne annuelle de la totalité de la carrière d’où mécaniquement une baisse de la pension.

Ce qu’il faut, c’est améliorer les petites retraites: pas une retraite ne doit être inférieure au smic!

Le pouvoir veut allonger l’âge de la retraite jusqu’à 64 ans alors qu’actuellement 50% des salariés de + de 60 ans sont au chômage et que l’espérance de vie en bonne santé est de 63 ans…

Ce qu’il faut, c’est la retraite à taux plein à 60 ans!

La véritable réforme que tous les salariés souhaitent, c’est une réforme juste et équitable qui tient compte des conditions de travail et de la pénibilité avec des pensions suffisantes pour vivre décemment. Elle serait financée par la suppression des cadeaux fait par Macron depuis 2 ans aux grandes entreprises (suppression du CICE, rétablissement des cotisations sociales sur les heures supplémentaires et rétablissement de l’ISF).

La grève unitaire et reconductible du 5 décembre et les manifestations partout en France, qui s’annoncent massives, sont le premier pas : préparons les journées et les manifestations suivantes, notamment le samedi 7, tous ensemble pour mettre en échec le projet de Macron et du gouvernement!

Chronique Copyright Daniel Margreth.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

3 réflexions au sujet de « Grève du 5 décembre: tous ensemble. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s