La piste fragile

14 décembre 2020.

Mon regard se perd dans le désert
la brume de chaleur ferme la vue
l’imagination se fond doucement
dans ce sable infini qui m’échappe.

La roche rebelle se dresse parfois
devant les yeux ébahis du touriste
qui découvre depuis sa vieille jeep
l’hostilité du décor ocre à l’infini.

Les paysages mouvants des dunes
au milieu des rochers immuables
semblent avaler la piste invisible
que les yeux du guide ne quitte pas.

Ici la vie et la mort sont si proches
ils se frôlent en attendant l’instant
l’incident en permanence à l’affût
sur la piste fragile de la vie disparue.

Il y a très peu de place pour la vie
tout ici est hostile pour l’homme
pourtant quelques herbes résistent
comme par enchantement ou mirage.

Les photos ont été prises en 2011 dans le Wadi Rum, désert au sud de la Jordanie.

Daniel Margreth

Jour et Nuit. Des nouvelles d'ici et d'ailleurs. Photo-Reportages, Chroniques, Art et Culture.

Une réflexion au sujet de « La piste fragile »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s